Daunat partenaire du Trail Glazig et de l’athlète Louis Radius

Daunat croque le sport à pleines dents ! Depuis sa création, l’entreprise Daunat est liée au monde du sport. Elle est aujourd’hui partenaire de l’athlète Louis Radius et de grands événements autour du running. Stéphane Delys chargé du développement sportif au sein de l’entreprise a eu la gentillesse de répondre à nos questions.

 

Vous êtes l’entraîneur de l’athlète Louis Radius, médaillé de bronze aux jeux paralympiques de Rio, ça doit être une vraie fierté !

Stéphane Delys : Louis est un athlète chevronné avec beaucoup d’expérience. Il vient de fêter ses 37 ans. Handicapé de naissance, il s’est forgé une culture sportive en passant par divers sports tel que la danse, le football américain ou la natation. Par défi, il s’est mis à la course à pied pour prouver à un copain qu’il pouvait améliorer son chrono tous les jours sur le chemin reliant leurs 2 maisons. À force d’entraînements et de persévérance, il a su garnir son armoire à trophées avec, rien que pour cette année, 2 titres de champion d’Europe et une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Cette médaille est l’aboutissement d’une carrière que cela soit pour l’athlète mais aussi pour l’entraîneur que je suis. Beaucoup de temps, beaucoup de sacrifices surtout au niveau familial pour pouvoir accéder au graal du sportif.

 

Stéphane Delys et Louis Radius - Daunat

 

Le fondateur Jean-Claude Daunat était un cycliste professionnel dans les années 70, est-ce qu’il y a un « gène » sportif dans l’entreprise ?

SD : Quand on connaît l’histoire de la création de Daunat, il est clair que la société est liée de fait au sport. Auparavant, c’était plutôt visible à travers nos partenariats sportifs (EAG – courses à pied…). Par contre, le fait d’encourager la pratique d’une activité physique n’est pas si ancien que cela car ce n’est pas dans la culture des entreprises agro-alimentaires. L’effort fait ces 3 dernières années pour sensibiliser l’ensemble des 1300 collaborateurs au mieux bouger, mieux manger est le signe fort d’une prise de conscience. La marque « soyons Daunat’miques » créée en interne pour inciter à la pratique sportive permet de mieux visualiser cette action.

 

Lors de la Rando à Guingamp, les salariés s’impliquent même en tant que bénévoles. Vous êtes tous passionnés de sport chez Daunat ?

SD : Il n’y a pas que le sport dans la vie !!! De nombreux employés sont investis dans des associations locales mais c’est vrai que nous soutenons beaucoup d’événements sportifs ET, si en plus, nos salariés sont impliqués, notre place est plus que légitime. Dans le cas de la Rando Muco, nous avons une vingtaine de collaborateurs investis, ce qui renforce notre image d’acteur local impliqué auprès d’événements mobilisateurs. Ce que vous ressentez sur notre site de Guingamp est aussi vrai pour nos sites d’Arras, Laon et Sevrey.
Sur l’ensemble du territoire français, nous avons soutenu près de 75 événements « course à pied » avec des participations allant de 300 à 20 000 coureurs. À chaque fois, nous n’oublions jamais les bénévoles sans qui ces organisations n’existeraient pas. Le panier repas bénévoles que nous mettons à disposition est bien apprécié.

 

Running Daunat

 

Comment s’organise le quotidien pour les salariés qui pratiquent la course à pied ? Quels sont les aménagements, les groupes d’entraînement proposés ?

SD : Nous n’en sommes pas à organiser la pratique sportive de nos salariés mais nous proposons sur le temps du midi des entraînements que j’encadre. Ce sont des footings ou des séances d’entraînements adaptés ou du renforcement musculaire en salle. Ce sont des temps sympathiques qui permettent de se connaître, de préparer des événements sportifs ensemble. D’ailleurs, nous lançons une démarche interne appelée « Partage mon rêve sportif » où les salariés présentent leur rêve sportif. Pour 5 d’entre eux, nous les aiderons dans l’ensemble des étapes de leur rêve afin qu’ils puissent l’accomplir.

 

Pour en savoir plus :
Le site web de Daunat
La page Facebook de Louis Radius